alcool et sommeil

Cette monographie a pour objectif de faire le point sur la relation entre la consommation d’alcool et le sommeil. Elle explique d’abord quelles sont les différentes phases du sommeil, puis pourquoi l’alcool est un « faux ami » du sommeil. Elle expose ensuite brièvement la relation entre la consommation d’alcool et certains troubles du sommeil. De fait, elle met une fois de plus en lumière que, même dans la relation entre la consommation d’alcool et le sommeil, la modération a bien meilleur goût.

Quantité
Derniers articles en stock

Le sommeil est intimement lié à notre qualité de vie personnelle, familiale et professionnelle. La plupart des adultes ont besoin de dormir de 7 à 9 heures par nuit pour se sentir reposés1 et lorsqu’ils n’y parviennent pas, leurs comportements, leur productivité et leur santé en sont affectés.

C’est d’abord la vigilance, la concentration et la capacité de réfléchir qui sont diminuées par le manque de sommeil. Un ralentissement des réflexes, des troubles de la mémoire, de la fatigue musculaire et mentale, des sautes d’humeur voire de l’agressivité, apparaissent ensuite. En ce sens, la durée du sommeil a une incidence sur notre capacité de bien nous entendre avec nos proches et de créer des liens avec les autres. Le manque de sommeil joue également un rôle dans notre capacité à nous situer dans le temps ou l’espace. Cela peut aller jusqu’à des hallucinations qui, évidemment, peuvent être fatales lorsque nous devons réaliser une tâche qui requiert toute notre attention. En fait, il y a de nombreuses conséquences au manque de sommeil, mais outre son effet sur la qualité de vie, les plus importantes sont sur le plan de la vigilance, de l’attention, de la concentration et de la mémoire. Le manque de sommeil serait la cause cachée de la majorité des « erreurs humaines » qui provoquent des accidents au travail ou sur la route.

À plus long terme, les chercheurs ont établi une relation entre la quantité et la qualité du sommeil et plusieurs problèmes de santé chroniques tels que l’obésité, le diabète et l’hypertension. Un sommeil inadéquat peut aussi perturber le système immunitaire et réduire la capacité de combattre la maladie.

Le sommeil apporte bien plus que du repos, il régénère l’esprit et le corps. Bref, pour être en bonne santé et le rester, il est important de dormir suffisamment.

Ce n’est donc pas sans raisons que les chercheurs s’intéressent à la multitude de facteurs pouvant dégrader la qualité du sommeil, notamment aux habitudes de vie et à la consommation d’alcool. 

Editeur : Educ'alcool

2014

Outil téléchargeable

https://www.educalcool.qc.ca/wp-content/uploads/2021/03/Alcool-et-sommeil.pdf#:~:text=Si%20bon%20nombre%20de%20buveurs,sur%20les%20p%C3%A9riodes%20d'%C3%A9veil.

1 Article